AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

they call me jamy. that's not my name

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▽ messages. : 1
▽ crédit. : jamyagger.
▽ points. : 0
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: they call me jamy. that's not my name 05.02.12 0:29




theycallmejamy.

pseudo, prénom ▽ jamy.
age ▽ seize ans.
localisation ▽ au bord du lac léman.
groupe désiré ▽ écrivains passionnés.

tes écrits.

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout; un peu, beaucoup.. repeat, repeat. Les pétales s'en vont, les uns après les autres, lentement, ou ou parfois même plus hargneusement, les yeux dans le vide, vos doigts agissent automatiquement, et dans vos têtes, toujours cette rengaine, qui vous hante, qui vous ronge. Elle vous nargue, vicieuse, glissant dans votre esprit cette minime touche d'espoir puérile. Puérile et destructrice. Votre cœur se sert et s'arrête quelques instants aux troisièmes et quatrièmes temps, vous pourrissant l'âme autant qu'il vous la tourmente, qu'il vous la brûle, qu'il vous la réjouit. L'humain est sadique, sadique et masochiste. Votre cœur vous fait mal et vous hurle, vous implore de stopper cette mascarade, cette immonde escroquerie, mais l'humain n'en fait toujours qu'à sa tête; au point où nous en sommes, il est déjà trop tard. Pourquoi donc s'arrêter en si bon chemin ? La destruction est le plus grand centre d'intérêt de chaque être humain, leur plus grand point commun. L'humain naît, vit, se détruit. C'est son seul, son seul et unique but.

« A la folie » les marguerites, ça rapporte toujours des centaines de faux espoirs.







C'est bête à dire, quand on y pense vraiment. C'est enfantin de se raccrocher à un sourire, à des souvenirs, à un maillot, mais c'est fou ce que ça fait mal; ne plus voir ta tête sur le terrain, le maillot 14 floqué d'un autre nom que le tien. Ça brûle, Ça me tourmente, ça me brise.


Et pourtant, c'est à présent tout ce qu'il me reste. Des souvenirs, des magnifiques souvenirs. Maintenant, tout ce que je peux faire c'est te remercier, pour toutes ces passes que je ne peux oublier, toutes ces fois où tu m'as fait hurler devant ma télévision, devant mon PC. Je revois encore sans cesse cette soirée à Istanbul, cette année où vous avez ramené la coupe à Liverpool. Cette année, l'année, celle dont tout bon red qui se respecte se souviendra à jamais. Tout ces buts qui nous ont tant fait rêver, celui contre Luton, mais aussi tout les autres. Toi et Gerrard, sparkling midfield; ô comme tout ça me semble si loin maintenant.

Tu nous manques, ô oui, tu nous manques tellement. Tu me manques, à moi, comme à tout les reds. À Anfield, comme au Kop. Je me souviens de ces soirées, où ton nom était entonné, à l'unisson, en chanson. Mais tu n'es plus là maintenant, malheureusement.

Tu n'es plus là, tu n'illumines plus la pelouse. Aujourd'hui, tu brilles aux côtés des grandes stars madrilènes, et je n'ai plus la chance de pouvoir te voir évoluer aux côtés de mes reds. Je fais parfois mon égoïste, et pourtant, j'ai vraiment mal lorsque je me dis que les fans madrilènes peuvent t'admirer évoluer sous leurs couleurs, représenter leur club et te donner corps et âme pour défendre leur blason. Mais moi aussi j'ai eu mon temps, l'honneur de pouvoir te voir représenter mon équipe et mon cœur, et aujourd'hui je dois définitivement m'y faire; plus jamais tu ne franchiras les portes d'Anfield tout de rouge vêtu. Du moins, plus de par ton maillot, mais je sais et j'affirme que ton cœur restera à jamais aux couleurs de notre amour, nous scousers.

MERCI POUR TOUT, SIR ALONSO.
«merci d'avoir enchanté ma vie; un vertige puis le silence»

pour finir.

comment as-tu fait pour atterrir ici ? ▽ bazzart si je ne me trompe pas.
pourquoi t'es-tu inscrite sur le forum & qu'en pense-tu ? ▽ je pense qu'il peut être très intéressant, voilà pourquoi j'ai décidé de m'inscrire.
decris nous ton rapport, & ce que tu pense, de l'écriture ▽ j'aime beaucoup écrire, pour me défouler, pour laisser ressortir mes émotions et ce que je ressens.
ton auteur favori ▽ amélie nothomb.
le dernier livre que tu as lu ▽ la promesse de friedrich dürrenmatt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 7
▽ crédit. : aeroplane.
▽ points. : 1
Date d'inscription : 04/02/2012
Localisation : perdue en ile-de-france.

MessageSujet: Re: they call me jamy. that's not my name 05.02.12 11:26

bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: they call me jamy. that's not my name 05.02.12 11:33

bienvenue parmi nous. oh amelie nothomb !
tout est en ordre, ainsi je te valide ! si tu as la moindre question n'hésite pas. I love you

(n'oublie pas d'aller faire un tour vers le premier concours mis en place ; http://envol-du-temps.bbactif.com/t97-concours-numero-un-inscriptions & n'hésite pas à poster tes écrits dans la catégorie crée à cet effet).

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: they call me jamy. that's not my name

Revenir en haut Aller en bas

they call me jamy. that's not my name

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ et faire tourner la tête à nos âmes perdues. :: membres validés.-