AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

before the dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: before the dawn 04.06.12 18:29




nessaleth.

pseudo, prénom ▽ Je m'appelle Cindy, mais on me connait surtout sous l'identité de Nessaleth, un peu partout sur internet. Un pseudo qui n'a aucune signification, ça date surtout d'un forum où j'incarnais une elfe et il me fallait un prénom en -eth... D'où 'Nessaleth' xD
age ▽ vingt-et-un-ans.
localisation ▽ Nord de la France, à quelques minutes de Lille.
groupe désiré ▽ écrivains passionnés.

tes écrits.

(je ne met que quelques extraits de rps, histoire de ne pas sortir dix pages )

extrait 1 :: Je le vois se tordre de douleur sur le sol. Aucune pitié. Je n'aurais aucune pitié. Tu ne me connait pas. Tu ignore que je peux me montrer impitoyable comme je peux faire preuve d'une très grande compassion. Tu as déclenché le mauvais côté de ma personnalité. Tu n'es pas la victime. Tu as cherché cette souffrance. Tu la [i]désirait
comme on peut désirer une femme. Tu n'es pas la victime. Tu es le bourreau. Car je ne suis pas un monstre. Faire souffrir les gens me fait mal. Te voir mourir de douleur, ainsi prostré sur le sol de pierre... Seigneur, si tu avait su être moins têtu, tu n'aurais pas eu à subir tout ça. Mais tu n'es qu'un humain, faible et pitoyable. Si tu m'avais écouté... Pauvre Petit Ange. Je ne peux rien pour toi désormais. A attiser ma colère, à chercher le diable... Petit Ange, cette souffrance, tu la mérite.

Et te voir craché ton sang sur le sol, te compulser ainsi. Oui, je m'en délecte car je sais que c'est ce que tu désirais avec autant de force. Sinon, pourquoi être venu me voir moi? Et alors que je crois te voir mourir, tu pioche dans tes dernières forces. Tu te relève sous mes yeux agrandis par la surprise. Je me reprend aussitôt et te lance un regard dur. A quoi joue tu? Tu t'approche en titubant. Et pose deux doigts écarlates de ton sang, sur mon front. Doucement, tu trace une ligne jusqu'à mes lèvres. Mes yeux se plongent dans les tiens. J'y vois une folie furieuse. Es-tu réellement conscient de tes gestes? Es-tu réellement conscience du monde dans lequel tu survit? Ton rire résonne autour de nous puis tu t'effondre une nouvelle fois.

extrait 2 :: Il lève la tête, me fixe. Son regard a quelque chose d'étrange. Un vide. Une douleur cuisante. J'eus presque pitié de lui, pauvre créature blessée. Mais sa présence n'était pas amicale. Loin de là. Mais je ne le connaissais pas. Je n'avais jamais posé les yeux sur lui. Il m'étais inconnu. Il se place complétement devant moi. Je me sens comme une enfant, pour la deuxième fois en deux nuits. Ça allait devenir une habitude. Son regard, son expression deviennent pure haine. Âme sœur, âme ennemie. Hunter contre Vampire, deux esprits au bord du gouffre de la folie. Nous sommes si différents mais tellement semblables.

[…]

Il se détourne, s'éloigne. Le lieu se vide. Nous voilà seuls. Que faire? Je sens une rage semblable à la sienne, me consumer toute entière. Ce type a choisi la mauvaise journée, le mauvais moment pour s'attaquer à moi. Sans attendre, je me jette sur lui, l'attrape à la gorge. Je suis plus petite que lui de deux têtes. Mais je suis plus forte. D'un geste, je le plaque contre le mur, le regarde d'un air dégoûté. Je serre un peu plus, l'empêche de bouger. J'exerce une dernière pression sur sa gorge, en signe d'avertissement. Je ne me laisserais pas détruire facilement s'il vient à m'attaquer. Je le laisse se débattre un peu, je vois que je commence à lui faire mal. Je le relâche et recule d'un pas. Ma main a laissé une emprunte rouge sur son cou. Je le laisse respirer un peu. Ma curiosité s'éveille.

[…]

Je vois une lueur étrange dans son regard. Le combat douloureux d'un souvenir trop longtemps enfouie dans une mémoire instable. Ce regard se voile, se fait lointain. Aurais-je le temps de te retenir dans ce monde, Petit Ange, avant que tu ne parte à jamais dans un monde étrange? Ce n'est pas la pression que mes doigts exercent sur sa gorge qui est à l'origine de son mal. Ce sont mes mots. Inconsciemment, il a tressaillit, est devenu aussi blanc que le linceul qui le menace. Hunter. Qui donc es-tu pour ne pas connaître ta vraie nature?

Son corps devient chaud, brûlant. Je le relâche. Un jet de sang s'échappe de ses lèvres. Je recule précipitamment, horrifiée. Je ne suis pas de ceux qui savent contrôler parfaitement leur soif. Mes yeux deviennent rouges. Va-t-en Petit Ange ou je vais te tuer. Mais après tout, c'est peut-être ce que tu cherches, non? Il s'écrase au sol, la tête entre les mains. Il me fait pitié, j'ai envie de l'aider. Mais je ne peux pas t'approcher Petit Ange. L'odeur de ton sang te serait fatal. Il gémit, je ne peux que pleurer intérieurement. Ce type devrait être mon ennemi. Cette haine naturelle que ma race ressent envers la sienne me ronge les entrailles. Mais je ne peux totalement m'y abandonner. Il projette cette image d'homme fort, sans pitié. Mais à cet instant, replié sur lui-même si pitoyablement, je sais qu'il n'est en réalité qu'une bête blessée, comme moi.

Soudain, sa crise semble prendre fin. Il rouvre les yeux, les fixent hargneusement sur ma frêle petite personne. Ma main se tends instinctivement vers lui pour l'aider. J'arrête mon geste. Il est trop tard. Il est encore à genoux mais pointe son arme vers moi. Je recule doucement. Il n'hésitera pas à me tuer. Je n'hésiterais pas à me défendre. Il se relève rapidement. S'il semble ignorer de quelle espèce il fait partie, son corps ne l'a pas oublié. Mon regard est, jusque-là, resté fixé sur son arme. Jusqu'à ce que l'odeur du sang m'assaillisse de nouveau. Je relève la tête. Il coule le long de sa mâchoire, dans son cou. Il l'essuie d'un geste sans me quitter des yeux. Je tente de garder mon sang-froid. Je ne dois pas laisser paraître mes faiblesses. Je ne dois pas lui montrer que mon instinct me hurle de le tuer. Mais mon regard me trahit. Mes prunelles se sont teintées de rouge. Je lui tourne le dos, la tête baissée. Je me fiche de son arme. Je me fiche qu'il me tue.

[…]

L'odeur du sang sature l'air. Il m'entoure, m'enchaîne, me tue. Je sers les poings. Je devrais partir. Mais j'en suis incapable. Si je bouge, je le massacre. La description qu'il me fait de sa proie ravive un sourire. Une soirée en ville, une partie de billard. La dispute entre Daisuke et ce grand brun débile. Une petite blonde tente de le calmer, me jette un regard énervé. Je la toise et lui envoie un sourire menaçant. Approche blondinette et je t'étripe.

Oui, je me souviens. Pourquoi prendre un type avec si peu d'importance comme proie. Pourquoi te confronter à moi pour un idiot aussi insignifiant? « accompagné d'une jeune fille élégante ». C'est elle. Tu la convoites, n'est-ce pas Petit Ange? Tu serais prêt à combattre le Conclave et la Guilde pour une simple humaine? Non, c'est vrai, tu ignores que ma mort ne serait pas sans conséquence. Petit Ange, le Conclave te pourchassera pour avoir ôté la vie d'un membre de son clan. Petit Ange, la Guilde de condamnera pour avoir assassiné un vampire dont le nom n'était pas sur sa liste. Petit Ange, notre monde, aussi spécial soit-il, a ses règles. Tu te dois de les respecter, tout comme je le dois.

Je l'entends cracher de nouveau. L'odeur du sang se fait plus forte. Je perds le contrôle. Ses réflexes de Hunter ne sont pas complètement réveillés. Il n'est pas assez rapide. Je perds le contrôle. Il n'a pas le temps de réagir. Je me retourne, écarte son bras avec lequel il tient son arme, et le plaque de nouveau contre le mur de façon à ce qu'il ne puisse plus bouger. Il est à moi. Je m'accroche à lui, me colle contre lui, me l'approprie. Il se débat légèrement. Je le retiens. Petit Ange... Tue-moi ou tu mourra! Mes yeux croisent les siens. Je ne peux m'en délivrer. Mes lèvres se tordent dans un rictus animal, dévoilant mes crocs. L'odeur du sang m'enivre. Petit Ange...

extrait 3 :: Je m'ennuie. Terriblement. Je me rend compte, seulement maintenant, que je suis épuisée. J'ai passé la majeure partie de la nuit à me retourner dans mes draps, mes mains cherchant le corps de mon fiancée. Mais elles ne rencontrait que la frêle silhouette de Na Ra, qui me tenait compagnie. Impossible de me frotter les yeux, je risquerai d'abîmer mon maquillage. Je me contente de battre plusieurs fois des paupières pour tenter de me réveiller et a cacher tant bien que mal, mes bâillements. Habituellement, j'aime les mariages. C'est pour cela que nous avons décidé un mariage à l'église plutôt qu'un mariage traditionnel. Mais je n'imaginais pas qu'être à la place d'honneur serait aussi ennuyeux. Ne pourrait-on pas directement passé au plus important. Je me fiche de ces chants, de ces prières et de toute cette cérémonie. Je veux Hyun Ki. Et rien d'autre. Je lance un regard de cocker à So-Ra. Pitié, copine, utilise tes super-pouvoirs de super-héroïne pour avancer un tout petit peu le temps. Elle se contente de me répondre par un sourire sadique. Traitresse... Je n'ose pas me retourner pour regarder mes parents. Ou pour simplement satisfaire ma curiosité naturelle et scanner la foule qui s'étend derrière nous, afin de savoir qui est venu ou non. C'est tellement dommage que Na Eun n'ai pas pu venir. Elle a un spectacle ce soir, impossible de faire l'allée-retour France-Corée en si peu de temps. J'ai chargé mon cousin de prendre une tonne de photos et de vidéos afin de les lui envoyer. J'entends les chuchotements de mon petit-frère. Il est dans sa période ''pourquoi''. Il n'arrête pas de poser des questions. Je retiens un sourire amusé en imaginant l'air exaspéré de ma mère. Le prêtre me lance un regard amusé. Mon front se plisse légèrement. Quoi? Qu'est-ce que j'ai fait? Je jette un regard curieux à Hyun Ki. Il me regarde avec un drôle d'air. Un air de prédateur. Je comprend alors que le moment tant attendu est arrivé. J'esquisse un grand sourire en portant – vraiment cette fois – mon attention sur le prêtre. Les battements de mon cœur s'accélèrent mais ce n'est pas comme tout à l'heure. Je n'ai plus l'impression d'étouffer mais plutôt l'envie de m'envoler, de danser, de chanter.
Song Hyun Ki, voulez vous prendre pour épouse Kang Mi Sun, ici présente ?
Je me tourne vivement vers lui, soudainement effrayée. Et s'il répondait ''non''? Et s'il se rendait compte, qu'au final, tout ceci était une erreur?
- Oui, je le veux.
Non, Mi Sun, espèce d'idiote, ne commence pas à pleurer! Ton maquillage! Pense à ton maquillage! Mais c'est plus fort que moi. J'efface vivement, du dos de la main, les quelques larmes qui ont réussi à s'échapper de mes yeux. C'est mon tour.
Kang Mi Sun, voulez vous prendre pour époux Song Hyun Ki, ici présent ?
Si je leur fais la blague du refus, est-ce que je risque ma vie? Je n'ai même pas envie de le savoir. Je secoue rapidement la tête.
Bien sûr que je le veux!
Des éclats de rire résonnent derrière moi tandis que Na Ra et So-Ra lèvent les yeux au ciel, dans une parfaitement synchronisation. Je lâche un léger rire. On nous tend les alliances. Hyun Ki attrape doucement ma main, me faisant frisonner. L'anneau glisse facilement à mon doigt. J'agis de même avec mon... mari (comme c'est étrange de l'appeler ainsi!), en essayant de maitriser le tremblement soudain de mes mains. Je relève la tête et nos regards se croisent. Je m'y perd pendant quelques secondes. Il me lance un clin d'œil. Mon cœur rate un battement.
Par les droits qui me sont conférés, je vous déclare maris et femmes. Vous pouvez embrasser la mariée.
Je déglutis bruyamment, et me retiens de lui sauter au cou. Ne pas avoir pu passer la nuit à ses côtés a créée un vide douloureux en moi. Je n'ai pas honte de l'avouer : j'ai besoin de lui. J'ai toujours eu besoin de lui.
Enfin.
De nouveaux rires résonnent dans l'église. Je suis incapable de rire, ou même simplement de sourire. Mon regard est définitivement accroché aux lèvres souriantes de mon nouvel époux. Je sais ce qui m'attend. Je sais que le simple contact de ses doigts sur la peau de mon bras va provoquer une décharge électrique dans chacune des cellules de mon corps. Je me demande s'il est possible de mourir à force d'avoir trop aimé... Hyun Ki me lance un regard malicieux. Non, pour lui, je ne dois pas mourir. Je supporterais toutes les tortures de l'univers pour lui. Ash, ça fait tellement « Oh Edward comme je t'aime, mord moiiiii »... Je n'ai jamais été fan de Twilight pourtant... Oui, pourtant, je comprend désormais la bêtise de Bella, cette même bêtise qui m'a toujours énervé. Mais au final, je suis comme elle. Victime de l'amour. Hyunki glisse un bras autour de ma taille, me rapprochant de lui. Je sens la chaleur de son corps, ce qui a pour effet immédiat d'accélérer un peu plus mon rythme cardiaque. Sa main glisse doucement sur ma joue, provoquant une nouvelle vague de frissons. Ses lèvres frôlent à peine les miennes, dans un baiser aérien qu'il semble jugé satisfaisant pour un mariage. Mais je ne suis pas d'accord. Absolument pas. Je veux plus. Je veux toujours plus lorsqu'il s'agit de lui. Je suis pitoyable, franchement.

Soudainement, il me fait basculer. Je glisse un bras autour de son cou. Officiellement, pour ne pas tomber. Officieusement, pour me rapprocher un peu plus de lui. Il dépose un dernier sur mes lèvres avant de me relever. Il me tire la langue tandis que je lui adresse une moue boudeuse. Quoi, c'est tout? Je lui envoie un léger coup de coude dans les côtes.
Alors... qu'est-ce que ça fait d'être la femme de l'homme le plus beau, le plus gentil, le plus talentueux, bref, de l'homme le plus parfait au monde ?
Je ne sais pas, je te dirai ça quand je l'aurai rencontré...
Je lui lance un regard en coin avant d'éclater de rire. Je le vois glisser un doigt sur l'anneau qu'il porte à l'oreille. Je me retourne pour regarder les gens qui se sont levés et nous applaudissent. Je vois le visage baigné de larmes de ma mère, l'air ému de mon père, Hyun Woo qui m'envoie un signe victorieux. Mon frère sautille sur le banc en frappant des mains. Finalement, trop d'émotions tue l'émotion. Je ne peux pas retenir mes larmes et me voilà en train de pleurer à chaudes larmes. Je me précipite sur Hyun Ki pour cacher mon visage dans son torse tandis que la foule éclate de rire. En fait, c'est vraiment idiot parce que je pleure et je ris en même temps. C'est une drôle de sensation...


pour finir.

comment as-tu fait pour atterrir ici ? ▽ grâce à bazzart.
pourquoi t'es-tu inscrit(e) sur le forum & qu'en pense-tu ? ▽ parce que je suis dans ma période 'je suis en exam et je préfère céder à la tentation des forums plutôt que de réviser' et parce que c'est le premier forum d'écriture qui a réussi à m'attirer autant.
décris nous ton rapport, & ce que tu pense, de l'écriture ▽ l'écriture, comme beaucoup ici, a été un moyen de survivre à notre monde cruel. A partir de l'adolescence, j'ai découvert mon premier forum rpg et donc, l'écriture par la même occasion. Ca doit faire environ sept ans maintenant (je me souviens, c'était un forum sur 'Harry Potter et la Coupe de Feu', le film venait de sortir). J'vous dis même pas à quel point ça m'a aidé pour le bac français Laughing Et au final, ça s'est révélé être un exutoire pour tout ce qui pouvait me tomber dessus. J'ai toujours eu des tonnes d'idées en tête. Je regardais à travers la fenêtre et paf! Je me faisais un film d'un vol de pigeons. L'écriture, en plus de me maintenir la tête hors de l'eau quand ça n'allait pas, ça me permettait – et me permet toujours – de mettre par écrit ces idées, de les approfondir, de ne pas les perdre, de garder un lien étroit avec mon imagination 'de gamine', comme dirait ma mère. Parce qu'un jour, j'irai à Narnia et je me marierai avec Peter Pan *sbaff*
ton auteur favori ▽ je déteste donner un nom parce que j'ai tout un tas d'auteurs favoris qui m'influencent à leur manière. Pour le côté 'fantastique', je dirais JK Rowling. Pour le côté 'humoristique', indéniablement, Sophie Audouin-Mamikonian.
le dernier livre que tu as lu ▽ je suis actuellement en train de lire 'Le Rouge et le Noir' de Standhal. Sinon, je viens de terminer le premier tome de 'Hunger Games' (parce qu'on m'a forcé à le faire xD )


Dernière édition par Nessaleth le 04.06.12 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 200
▽ crédit. : EYLIKA - HELL'S ANGELS - hunterparrish-rpc
▽ age. : 22
▽ points. : 20
Date d'inscription : 08/01/2012
Localisation : sud de la France

MessageSujet: Re: before the dawn 04.06.12 18:44

HG Je suis une fan
Bienvenue sur le forum I love you

---------------------
my best friend gave me the best advice he said each day's a gift and not a given right leave no stone unturned, leave your fears behind and try to take the path less traveled by that first step you take is the longest stride if today was your last day and tomorrow was too late could you say goodbye to yesterday ? would you live each moment like your last ? leave old pictures in the past donate every dime you have ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: before the dawn 04.06.12 18:47

Bienvenue sur le forum petite elf-eth =P
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: before the dawn 04.06.12 18:54

Bienvenue ici.

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: before the dawn 05.06.12 12:21

Je vois que tu as terminé ta fiche. I love you dans ce cas je te valide de ce pas.

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: before the dawn 05.06.12 17:59

Merci beaucoup tout le monde! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 43
▽ crédit. : REMEMBERhope.
▽ points. : 16
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: before the dawn 10.06.12 21:49

Ҩ Bienvenue parmi nous ! Je suis une fan de HG **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: before the dawn 11.06.12 10:19

Bienvenue sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: before the dawn

Revenir en haut Aller en bas

before the dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ et faire tourner la tête à nos âmes perdues. :: membres validés.-