AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hello to myself :: pensées d'un esprit paumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 16:43




Gaseumsok giteun goseseo - deep inside my heart
Meomchuji anhneun ullimi nal - there's an unstoppable beating
Apeuro ikkeuljyo - that drags me forward

    underco...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 17:00

NEVERLAND
    Une fine pluie arrose deux adolescents, glissant lentement sur leurs cheveux couleur chocolat. Combien de fois les a-t-on prit pour frère et sœur. Combien aurons deviné du premier coup d'œil que le seul lien les unissant était des plus éloignés de celui de fraternité. Ici, maintenant, et cette eau qui forme un cocon protecteur, flouant leurs silhouettes enlacées. La pluie, le froid et l'humidité ne sont pas important pour le moment. Leurs doigts enlacés, il l'arrête soudainement, l'obligeant à se retourner. D'abord surprise, leurs regards se croisent et elle sent son cœur rater un battement. Il est à elle. Rien qu'à elle. Comme elle lui appartient. A lui, rien qu'à lui. Ils sont si jeunes et pourtant, ils ont l'impression de tout connaître du monde. Il s'approche doucement, leurs regards toujours accrochés. Plus rien ne compte à présent. Seulement lui. Seulement elle. Seulement eux. Leurs lèvres se rencontre, preuve d'un amour qu'ils sont les seuls à partager, à comprendre. Un court moment d'intimité même s'ils se trouvent en plein milieu d'une rue. Les voisins sont certainement en train de les espionner à travers leurs rideaux. Qu'importe. Ce baiser est une des rares choses qu'ils peuvent s'offrir. Car les cadeaux ne valent rien s'ils ne sont pas offert avec le cœur et avec l'âme. Les cadeaux ne sont que choses physiques qui prouvent qu'on possède suffisamment d'argent. Un baiser... C'est gratuit, c'est spécial et ça ne prouve qu'une chose. L'amour. Celui qu'on ne connait qu'une seule fois dans sa vie. Qui, s'il se brise, détruit à tout jamais. Celui qui rend si heureux mais qui est aussi d'une force meurtrière sans pitié. Plus puissant que n'importe quelle bombe, que n'importe quelle découverte, que n'importe quel crime. Ainsi est l'amour, ainsi évolue-t-il. Ainsi assassine-t-il.

    Et puis, ils s'éloignent, encore essoufflés. Un éclat étrange traverse son regard vert alors qu'il la regarde, le rose aux joues. Il n'est pas prêt. Il n'est pas prêt à la briser, à se détruire lui-même. A-t-il réellement le choix? Il aurait aimé ne jamais la rencontrer pour ne pas devoir vivre cette scène. Mais une vie sans elle ne valait pas la peine d'être vécue. Dès le premier regard, il lui avait appartenu. A elle, cette fille au regard si malicieux, à l'esprit si enfantin et naturel. A ce visage aux mimiques si adorables lorsqu'elle se rendait compte de ses nombreuses maladresses. A ce corps de femme qui côtoyait cet esprit si infantile. Si contradictoire. Il avait passé des jours, des nuits, des années à explorer ce corps. Il devait abandonner tout ça. Il n'avait pas le choix. Pas cette fois-ci. Il aurait préféré mourir plutôt que de l'abandonner. Il se consoler en se disant que la mort l'attendait sûrement à bras ouverts. D'ici quelques semaines, au plus tard, quelques mois, il la rencontrerait et tomberait dans le sommeil éternel. Ainsi, s'apaisera sa douleur. Oui, plutôt mourir. Et puis, il la vit sourire, de ce sourire qu'il aimait tant, qui éblouissait le monde. Oui, sans aucun doute possible, elle était heureusement. Et il allait devoir la briser. Pour elle. Cette fois, rien que pour elle. Pour la protéger. Pour qu'elle continue à vivre alors qu'il allait certainement périr. Pour qu'elle ai ces enfants dont elle rêvait tant. Peut-être même aura-t-elle un chien. Que son existence se fasse avec un autre que lui meurtrissait son cœur au point qu'il en avait du mal à respirer. Mais au moins, elle serait aimé. Elle vivrait. C'était le principal. Même si elle l'ignorait.

(texte non corrigé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:19

PARADISE
    Il y a commencement à tout. Notre naissance marque celui de notre vie. En tant qu'être vivant et humain. Dans certaines croyances, la mort est considérée comme le début d'une seconde vie. Que l'ont aille au paradis ou en enfer. Ou ailleurs... C'est vrai quoi. Personne ne sait ce qu'il se passe une fois que notre cœur s'arrête de battre. Personne n'est encore jamais revenu d'entre les morts pour nous dire « Hé les gars! En fait, le Paradis c'est le Macumba du ciel! Il y a plein de nuages partout, et vas-y que je flotte, et vas-y que les ailes qui me sont mystérieusement poussées dans le dos font joyeusement flap flap. En plus, j'ai vu Marilyn! Ouai Marilyn Monroe! Mec, c'est trop dingue! » Vous imaginez un peu? Le Macumba du ciel... Ils doivent sacrément dealer là-haut pour sortir des trucs pareils. Ah ouai, en fait, Dieu c'est un gros junkie. Ne voyez rien de négatif là-dedans surtout! J'apprécie beaucoup Le Seigneur (surtout si l'idée du Macumba céleste se révèle vraie). Quand j'étais plus jeune, j'allais même à la messe tous les Dimanche matin. Si ce n'est pas de l'amour ça. Quoi, c'est vrai non? Qui s'amuserait volontairement à passer toute sa matinée assit sur un banc inconfortable à chanter des chansons louant la soit disant vie d'un soit disant inconnu qui a soit disant ressuscité après s'être fait soit disant exécuté soit disant parce qu'il criait à tort et à travers qu'il était soit disant le fils de Dieu? Personnellement, aucune lumière divine n'est venue éclairée le chemin de ma vie. La seule aide que j'ai reçue jusqu'ici vient même de quelqu'un qui est considéré comme un enfant du Malin. Mais pour moi, il ressemble plus à un ange gardien plutôt qu'à un démon idiot. J'ai balancé les préjugés au feu depuis plusieurs années. Et mon innocence avec...

(texte non corrigé.)


Dernière édition par Nessaleth le 07.06.12 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:28

    PLAYLIST :

  • JUNSU XIA- TARANTALLEGRA
  • RAIN - RAINISM
  • MY CHEMICAL ROMANCE - GHOST OF YOU
  • MURRAY GOLD (DOCTOR WHO OST) - THE SAD MAN WITH A BOX
  • SHAKA PONK - I'M A LADY


Dernière édition par Nessaleth le 07.06.12 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:28

BROUILLON
    Elle n'était pas très sociable. Pas du tout, même. C'était peut-être dû au fait qu'elle vivait depuis sa naissance, dans cette petite maison en plein cœur de la forêt de Blackwood, à plusieurs minutes du centre-ville. Seule avec son grognon de père, Daniel. Elle n'avait jamais été à l'école. Daniel lui avait enseigné l'essentiel : lire, écrire, compter. Le reste, disait-il, ne servait à rien lorsqu'il s'agissait de survivre en milieu sauvage. Elle en avait donc déduit, toute petite déjà, qu'il ne la laisserait jamais s'éloigner de la maison. Ou du moins, de la ville. A ses côtés pour l'éternité. Quel ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:31

ANGE
(idée comme ça...)
    Elle était ange à son tour. En croisant ses yeux clairs, elle n'avait eu d'autre choix que de lui consacrer sa vie. Comme une obligation qui venait du fond d'elle-même, qui s'était imposée à elle d'une façon si naturelle qu'elle semblait être destinée pour ça. Veiller sur elle, la protéger du moindre danger. Elle n'était pas seule dans sa mission. Comme elle n'avait jamais été seule tout au long de sa vie. Il était là pour l'aider à veiller sur elle. Elle, son enfant, sa fille. Le nouveau centre de sa vie.
(texte non corrigé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:34

GUILDES&LIEUX
    P A S S E U R S : ils utilisent les miroirs pour se déplacer grâce à un simple contact de la main. Ils peuvent emmener deux personnes maximum avec eux. Demande beaucoup d'énergie aux nouveaux. Cette faculté ne s'apprend pas, elle est innée. Aucune école, mais une guilde qui, dès qu'elle découvre un jeune, lui attribue un Maitre. Le Maitre garde son Apprenti à charge pendant huit ans. Après cette période, l'Apprenti est libre de vivre sa vie. Certains restent avec leur Maitre jusqu'à la mort de celui-ci. Un Passeur ne peut devenir Maitre qu'à partir de vingt-cinq ans (minimum). C'est la Guilde qui le nomme Maitre et il est très mal vu de refuser (même si cela ne plait pas à tout le monde). Le Don apparaît entre dix et douze ans.

    L A G U I L D E D E S P A S S E U R S : Constituée de huit membres. Lorsqu'un membre meurt, son remplaçant est élu par les sept autres membres restants. Ils sont appelés le Conseil. Ils donnent les missions aux Passeurs, ils sont notamment le relais entre les Dirigeants et les membres de la Guilde mais ils sont aussi ceux qui attribuent les punitions et les châtiments à ceux qui ne respectent pas les règles de la Guilde. Il est rare de pouvoir rencontrer un de ses membres : c'est un grand honneur mais aussi le signe que vous faites partis des meilleurs. Ils connaissent chaque Passeurs même si eux-même sont très difficiles à rencontrer. Ils sont les résidents annuels et les dirigeants de la Tour Du Sud.

    L A T O U R D U S U D : Située au Sud de la cité d'Amàréian, elle est le repère de la Guilde des Passeurs et est un refuge pour chaque membre cherchant asile. C'est là que le Conseil vit et prend ses décisions. Depuis toujours, ils sont les protecteurs de la cité.

(texte non corrigé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 10
▽ crédit. : uc
▽ age. : 27
▽ points. : 0
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé 07.06.12 18:37

CAPRICORN
(synopsis.)
    Voilà une dizaine d'années que nos systèmes ont détectés une nouvelle planète qui semble habitable pour l'homme. Après des années de recherches, un nouvel espoir s'offre à nous. Si, aujourd'hui, nous ne risquons rien, la situation risque d'empirer d'ici plusieurs siècles. Il est de notre devoir de scientifique de prévoir l'avenir du monde et celui de la race humaine.

    Ils sont dix. Trois femmes et sept hommes, chacun possédants des caractéristiques, des capacités propres. Scientifiques et soldats devrons coopérer, même si de nos jours, l'entente reste difficile, bien plus que par le passé. Ils forment alors l'équipe Alpha One, les premiers à entreprendre le voyage vers la terre promise.

    Nous sommes en 2063. Capricorn nous tend les bras, représentant pour la Terre entière, l'espoir que nous attendons impatiemment.

(texte non corrigé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hello to myself :: pensées d'un esprit paumé

Revenir en haut Aller en bas

hello to myself :: pensées d'un esprit paumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ des vendeurs de merveilles, des joueurs de tambours. :: brouillons d'auteurs.-