AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▽ messages. : 3
▽ crédit. : livejournal.
▽ age. : 24
▽ points. : 0
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 06.07.12 12:56




junily

pseudo, prénom ▽ junily, muriel.
age ▽ dix-sept ans, dix-huit ans dans un mois pile.
localisation ▽ aveyron, france.
groupe désiré ▽ écrivains passionnés.

tes écrits.

Un écrit indépendant, qui commence à dater d'ailleurs. J'avais voulu imaginer ce que l'on pouvait dire à un proche dont on avait pas eu le temps de dire à quel point on l'aimait.

D'un geste maladroit et hésitant, elle finit pas lui prendre la main. Elle lui serra comme si, d'une poignée de main elle pouvait le ramener à la vie. Elle y avait cru naïvement durant quelques secondes. Mais les paupières du jeune homme étant toujours fermées, les larmes lui montèrent subitement aux yeux.
Elle n'était jamais venue depuis l'accident. Après tout, elle n'était rien pour lui. Le soir du drame, ils s'étaient disputés. Elle se souvenait de toutes les paroles qui avaient été dites et surtout de cette porte, dont le claquement résonne encore dans son esprit. Si il avait prit la voiture à cette heure-ci, c'était par sa faute. Voilà ce qui hantait son esprit. Une culpabilité intense, qui paradoxalement l'aidait à tenir le coup. Quand on est dévasté il nous faut quelque chose de plus fort à quoi nous raccrocher et si pour la plupart c'est la haine ou la colère, elle se raccrochait à sa culpabilité. On ne se rend jamais compte de ce que l'on a entre les mains à l'instant présent. C'est quand on le perd, qu'on réalise à quel point c'était précieux. C'est terriblement cruel de prendre conscience de ce que l'on a perdu après coup.
Il pouvait se réveiller à tout instant, il pouvait se réveiller dans des mois, dans des années ou ne plus jamais se réveiller. Le coma est une chose bien mystérieuse. Elle avait entendu cette théorie comme quoi, les personnes plongées dans le coma pouvaient toutefois entendre quand on leur parlait. Elle passa une main sur ses yeux humides et éclaircit sa voix.

« Je suis désolée. Si tu savais, à quel point, je suis désolée.. Je m'en veux, tu sais. Je suis ingrate. Je me plains tout le temps, qu'il n'arrive des merdes qu'à moi et que je n'ai vraiment pas de chance. Et je me rendais compte de rien. Je me suis pas rendue compte que je t'avais toi et que tu me rendais immensément heureuse. Que tu me rends heureuse. Et je ne me suis pas rendue compte qu'à chacune des disputes dont j'étais souvent la cause, je te perdais un peu plus à chaque fois. Je sais que quand j'ai quelque chose, j'ai l'impression que c'est acquis et je me permets de croire que je ne peux pas le perdre. J'avais tord.

J'ai tellement fuis dans ma vie que c'est normal que tu le fasses à ton tour et au fond, peut être que tu n'as pas très envie de revenir. Mais, je suis égoïste et je voudrais que tu reviennes à la vie. Oh, je t'en pris. Je voudrais qu'on arrête de se fuir et qu'on puisse enfin être heureux tous les deux. Je voudrais entendre ta voix et puis tant pis si c'est pour me dire que je suis une vraie tête de mule. Je voudrais que tu puisses te lever et tant pis si c'est pour me claquer la porte au nez. Je voudrais pouvoir t'embrasser et puis tant pis si tu me repousses, j'aurais au moins la satisfaction de te savoir en vie. Je voudrais que tu réveilles, s'il te plaît. S'il te plaît.

Je veux entendre ton rire, je veux voir ton sourire et les petites rides qu'il engendre autour de tes yeux, je veux que tu me regarde intensément, je veux qu'on parte en voyage, je veux qu'on aille à l'océan parce que je sais que tu aime le bruit que font les vagues lorsqu'elles affrontent les rochers. Je veux qu'on s'aime. Qu'on s'aime comme des fous, qu'on le montre à tout le monde, qu'on s'aime plus fort que n'importe qui. »


Inconsciemment, elle se disait que c'était peut être comme dans les films. Qu'elle lui caresserait la main et que soudainement, elle sentirait un de ses doigts bouger. Elle sècherait ses larmes et retiendrait sa respiration, ayant peur de louper un seul de ses signaux. Puis il ouvrirait enfin les yeux. Elle lui dirait à quel point elle l'aime et il acquiesserait. Mais la vie n'a jamais été comme dans les films. Et quand elle retrouva sa lucidité et s'aperçut qu'aucun de ses doigts n'avaient bougés, elle posa désespérément sa tête contre son coeur et pleura, en silence.

pour finir.

comment as-tu fait pour atterrir ici ? ▽ via bazzart.
pourquoi t'es-tu inscrit(e) sur le forum & qu'en pense-tu ? ▽ A vrai dire, j'avais besoin d'un forum tel que celui-ci sur l'écriture. D'un endroit où je puisse écrire et lire. Progresser par la même occasion, on apprend de tout le monde.
decris nous ton rapport, & ce que tu pense, de l'écriture ▽ Ecrire c'est une envie. Que j'aille bien ou moins bien, elle est toujours présente. Depuis toute petite, ma passion c'est les autres. J'aime observer, remarquer les détails dont personne ne fait attention. Je m'assois sur un banc et je regarde, simplement. Un homme passe. Il se tient droit, bien habillé. Je m'amuse alors à lui inventer une vie, une histoire. A-t-il une vie qui lui convient ? Est-il heureux ? Et je retranscris tout cela dans mes écrits. J'aime jouer avec les émotions et les personnages. L'écriture pour moi, c'est ce que j'aime. A chaque fois que je m'en détourne que ce soit par manque de temps ou d'inspiration, je finis toujours par en ressentir le manque.
ton auteur favori ▽ Il y en a pas mal mais j'avoue avoir une préférence pour Guillaume Musso et Marc Levy.
le dernier livre que tu as lu ▽ « L'amour dure trois ans », Frederic Beigbeder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 06.07.12 17:31

Bienvenue parmi nous. Je vois que tout est en ordre dans ta fiche alors je te valide. I love you
N'hésite pas à aller faire un tour du côté du club lecture & du concours du mois.
Et Beigbeder.

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 3
▽ crédit. : livejournal.
▽ age. : 24
▽ points. : 0
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 07.07.12 11:12

Merci bien
J'y vais de ce pas faire un petit tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 07.07.12 14:06

Bienvenue sur le forum Muriel, j'espère que tu te plairas parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▽ messages. : 200
▽ crédit. : EYLIKA - HELL'S ANGELS - hunterparrish-rpc
▽ age. : 22
▽ points. : 20
Date d'inscription : 08/01/2012
Localisation : sud de la France

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 07.07.12 18:13

Bienvenue ici

---------------------
my best friend gave me the best advice he said each day's a gift and not a given right leave no stone unturned, leave your fears behind and try to take the path less traveled by that first step you take is the longest stride if today was your last day and tomorrow was too late could you say goodbye to yesterday ? would you live each moment like your last ? leave old pictures in the past donate every dime you have ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 43
▽ crédit. : REMEMBERhope.
▽ points. : 16
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 07.07.12 23:46

Bienvenue parmi nous ! J'ai lu ton exemple d'écrit & j'ai beaucoup aimé. Et comment tu définis l'écriture... waw, j'ai l'impression de me retrouver dans tes mots, et tu le dis magnifiquement bien ! Et puis Musso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 3
▽ crédit. : livejournal.
▽ age. : 24
▽ points. : 0
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es. 10.07.12 11:45

    Merci beaucoup
    Ca me fait vraiment plaisir ce que tu me dis là, Chinook I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es.

Revenir en haut Aller en bas

Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ et faire tourner la tête à nos âmes perdues. :: membres validés.-