AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▽ messages. : 37
▽ crédit. : marley smith
▽ age. : 28
▽ points. : 2
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 07.01.12 22:25




jüw

pseudo, prénom ▽ jüw (sans majuscule), mais vous pouvez m'appeler Julie I love you
age ▽ 21 ans.
localisation ▽ Lorraine.
groupe désiré ▽ Écrivains passionnés.

tes écrits.

Je vous mets une introduction pour une présentation de personnage de rp que j'ai écrite récemment, parce que sinon j'ai des textes de "nouvelles" mais ils datent de 2007 au moins :/

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, et que l'horizon embrassant tout le cercle il nous fait un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide, où l'Espérance, comme une chauve-souris, s'en va battant les murs de son aile timide, et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées d'une vaste prison imite les barreaux, et qu'un peuple muet d'infâmes araignées vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie et lancent vers le ciel un affreux hurlement, ainsi que des esprits errants et sans patrie qui se mettent à geindre opiniâtrement.

Et d'anciens corbillards, sans tambours ni musique, défilent lentement dans mon âme ; et, l'Espoir pleurant comme un vaincu, l'Angoisse despotique sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. »


Je refermai lourdement l'ouvrage centenaire posé sur mes genoux menus. Charles Baudelaire était sans nul doute le moldu le plus intelligent qu'il m'est été possible de lire. Avait-il seulement songé en rédigeant ce poème que pas moins de deux siècles plus tard, il aiderait une jeune sorcière exceptionnellement intelligente à mettre des mots sur la mélancolie dépressive qui la rongeait ? Il faisait partie de tous ces moldus dont j'admirais la plume et qui rendait mes journées moins moroses et plus intéressantes depuis que j'avais appris à lire. Dès l'âge de huit ans, j'assouvissais ma soif de lecture grandissante en me plongeant dans les ouvrages de Marx et de Proust. Il faut dire que j'ai toujours eu un quotient intellectuel nettement supérieur à celui des autres enfants. Personne n'a jamais su que j'étais ainsi, pas même les membres de ma famille. J'ai très vite compris que si l'on remarquait mes capacités supérieures à la moyenne, on ne me ficherait pas la paix une seule seconde. Et croyez-moi, j'ai tout sauf envie que l'on me voit comme une bête de foire jusqu'à la fin de mes jours. Alors, depuis que j'ai pris conscience de tout cela, je tâche de ne pas en faire trop et de garder un comportement de jeune élève au niveau d'intellect normal. Mais contrairement à ce que l'on dit, se faire passer pour plus idiot qu'on ne l'est, ce n'est pas une si mince affaire. J'ai appris à imiter le style d'écriture répétitif et scolaire des autres élèves, je me contente de rendre les trois parchemins de devoir que l'on me demande alors que je sais pertinemment que je serai capable d'en écrire quatre fois plus. Mais même comme ça, je suis toujours dans les premiers. N'allez pas croire que je sois fière d'être aussi intelligente et que je me sente par conséquent supérieure aux autres, après tout, je n'y suis absolument pour rien. C'est un peu comme si, lorsque nous n'étions encore que des embryons dans le ventre de nos génitrices, nous avions tous joué à une sorte de grande loterie et que chacun ait eu droit à un lot. Certains ont gagné une grand beauté, d'autres ont obtenu de l'ambition, d'autres encore ont eu gage de bonne santé. Moi, j'ai simplement eu droit à une intelligence exceptionnelle, mais je ne suis ni franchement belle, ni gonflée d'ambition, et encore moins un modèle de forme olympique. Mais d'une certaine façon, j'aurai sans doute préféré être une jolie fille un peu stupide que d'avoir autant de facilité à comprendre les choses. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point cela peut être exaspérant de toujours avoir réponse à tout, de ne pouvoir faire autrement que d'être lucide face à ce qu'il se passe autour de soi. Parce qu'il faut le dire, la vie est désespérément ennuyeuse et triste à pleurer. Et ça, Baudelaire l'avait parfaitement compris.

pour finir.

comment as-tu fait pour atterrir ici ? ▽ J'ai obtenu le lien par Crystal elle-même.
pourquoi t'es-tu inscrit(e) sur le forum & qu'en pense-tu ? ▽ En fait, au départ, j'étais juste curieuse de voir le résultat de ce projet de forum, mais je ne pensais pas m'inscrire Pas parce que le concept ne me plaît pas (bien au contraire), mais plutôt parce que je ne m'imaginais pas suffisamment productive en écriture pour le faire. Et en fin de compte, en parcourant les divers sujets, j'ai été totalement séduite, et je n'ai pas pu faire autrement (a)
decris nous ton rapport, & ce que tu pense, de l'écriture ▽ L'écriture a toujours été pour moi un moyen de dire ce que je ne pouvais pas dire dans la vraie vie. Ça a toujours été un fidèle échappatoire.
ton auteur favori ▽ Muriel Barbery (ça se voit pas du tout avec le titre de ma présentation). Je n'ai lu qu'un livre de cette auteur, mais ça m'a complètement bouleversée. Sinon je suis aussi friande des textes de Charles Baudelaire, Francis Ponge, mais surtout Georges Perec *évite les jets de pierres*
le dernier livre que tu as lu ▽ L'Attrape-coeurs de J. D. Salinger. Je l'avais vu dans les livres de mon copain et il me semblait que ce livre était plutôt connu, donc je me suis dis "Pourquoi pas ?". Mais à vrai dire, je n'ai pas tellement apprécié de lire des "et tout" à toutes les pages. En fait, ça m'a vraiment exaspéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 07.01.12 22:30

bienvenue, bienvenue. tout est en ordre, je te valide. I love you amuse toi bien parmi nous surtout ! & si tu as la moindre question n'hésite pas.

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 37
▽ crédit. : marley smith
▽ age. : 28
▽ points. : 2
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 07.01.12 22:32

Merci Crystal I love you C'est la première fois que je m'inscris sur un forum de ce genre alors j'espère réussir à m'y faire (enfin, j'me fais pas trop de soucis pour ça )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 07.01.12 22:35

je suis sure qu'il n'y aura pas de problème non plus. I love you

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 18
▽ crédit. : livejournal
▽ points. : 0
Date d'inscription : 07/01/2012

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 08.01.12 13:03

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 37
▽ crédit. : marley smith
▽ age. : 28
▽ points. : 2
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent. 08.01.12 13:16

Merci Darjeeling I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent.

Revenir en haut Aller en bas

JÜW ▽ c'est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ et faire tourner la tête à nos âmes perdues. :: membres validés.-