AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez|

esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
▽ messages. : 1
▽ crédit. : (c)
▽ points. : 0
Date d'inscription : 25/08/2012

MessageSujet: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix. 25.08.12 23:08




esme-styx.

pseudo, prénom ▽ Mélinda.
age ▽ 23 ans.
localisation ▽ Besançon.
groupe désiré ▽ écrivains passionnés.

tes écrits.


La journée avait été épuisante dans tous les sens du terme. On me ramenait à peine dans ma chambre que mes yeux se mettaient à papillonner tant la fatigue était grande. J’avais eu beaucoup de chance qu’Aleyna soit passée ce matin pour qu’on s’explique, sans elle, je ne serais surement jamais arrivée à temps à l’hôpital et qui sait ce qui aurait pu se passer. Heureusement, tout ça était derrière moi. J’allais enfin pouvoir prendre ma fille dans les bras. Les infirmières s’occupaient d’elle tandis que je revenais dans ma chambre et que mon médecin vienne me voir. Mon état était plus que préoccupant, je l’avais compris à son regard lorsqu’il ordonna de me ramener. Je ne me faisais aucune illusion, je savais exactement ce qui m’attendais lorsque j’avais décidé de garder le bébé. Une initiative assez dangereuse, je le conçois, mais c’était ma décision et mon choix. Je ne le regrettais pas et si c’était à refaire, je prendrais exactement la même décision. J’étais sur le point de sombrer dans un sommeil réparateur après des heures de travail quand le médecin franchit le pas de la porte, son visage grave ressemblant à celui de Victoire le jour où elle m’avait annoncé que je souffrais d’une insuffisance cardiaque. Ce qui allait suivre n’allait surement pas me réjouir. « Je suis désolé Mlle Williams, je sais que vous êtes épuisée mais, il est important que je vous parle ! » Son ton ne laissait aucune place au doute. Je me retournais totalement vers lui et avec son aide, je prenais une position plus confortable pour être à son écoute. « Votre problème au cœur s’est aggravé avec votre grossesse…Ces derniers mois vous ont épuisé et ça a fatigué votre cœur... » Il se tut un instant, me laissant le temps d’assimiler les mots qu’il sortait de sa bouche. J’avoue que je ne m’étais pas attendue à ce genre de nouvelles, surtout pas après mon accouchement. « Vous avez besoin d’un nouveau cœur. Vous êtes déjà sur liste d’attente ! » Je fermais les yeux pour empêcher les larmes qui venaient de s’y accumuler de couler. Je devais rester forte pour moi et pour ma petite Eleanore. Ce n’était pas spécialement le genre de nouvelle auxquelles on s’attendait à recevoir suite à une aussi dure journée que la mienne. Je gardais les yeux fermés tandis qu’il continuait à me parler de mes problèmes cardiaques et de ce qui m’attendait et encore et toujours les mêmes conseils. Conseils qui ne servaient à rien étant donné que mon état s’était aggravé. Il ne s’éternisa pas, ayant remarqué mon mutisme, préférant me laisser seule pour digérer ces nouveaux changements dans ma vie. Epuisée, tant physiquement que moralement, je finis par m’endormir rapidement. Ma vie était plus proche des montagnes russes qu’autre chose et ma relation avec Dom était bien pire. Bien que je sois au comble du bonheur d’avoir ma fille, ce qui était en grande partie grâce à lui, je n’arrivais toujours pas à me remettre de ses allers venus dans ma vie. Je m’étais attachée à lui à la seconde où nos regards s’étaient croisés et c’était peut-être ça qui me faisait le plus de mal. Je lui avais fait confiance sans me poser aucune question, comme si cela était naturel et j’en payais le prix fort aujourd’hui. Ce n’était pas à Aleyna d’être à mes côtés à ce moment là, ce n’était pas à elle de prendre sur elle alors qu’on roulait pour venir ici, ça aurait dû être lui. Ca aurait dû être son rôle et j’aurais dû pouvoir compter sur lui. Je me demandais encore à quel moment de notre relation on s’était perdu, jamais en phase avec l’autre. Lorsque j’ouvrais enfin mes yeux, je vis une infirmière s’affairait à mes côtés, je lui rendis son sourire avant qu’elle ne me propose de prendre ma fille dans mes bras. MA fille. Ma petite fille était enfin là et je pouvais la prendre dans mes bras. Repositionnant les oreillers dans mon dos pour me mettre à l’aise, elle contourna le lit avant de me mettre dans les bras un joli bébé. Mes yeux se remplirent instantanément de larmes tandis que je la serrais dans mes bras. Des larmes de joie. Ma mère aurait été tellement heureuse si elle avait été présente. Eleanore était tellement belle, je ne regrettais rien de ce qui s’était passé pour en arriver là. Elle en valait réellement la peine. Un pincement au cœur me fit fermer les yeux, son père n’était pas là pour faire sa connaissance. J’ignorais même s’il était toujours à San Francisco. J’étais tout autant responsable que lui dans cette histoire et aucun d’entre nous n’avait rien fait pour améliorer les choses, préférant nous cacher derrière de faux prétexte pour éviter d’affronter la réalité. Je le savais. Je ne fis même pas attention à ce qu’avait dit l’infirmière, tellement perdue dans mes pensées, ce n’est qu’en sentant une autre présence dans la chambre que je daignais enfin ouvrir les yeux. Il était là, debout en face de moi. Je n’arrivais pas à le croire et pourtant c’était vrai. Tellement de questions se bousculaient dans mon esprit mais, je n’avais pas la force ce soir. Me disputer avec lui était la dernière chose que je voulais en cet instant, il était là et c’était tout ce qui importait. Enfin… « Hey ! » Répondis-je un faible sourire sur les lèvres. Dormir m’avait fait le plus grand bien mais, cela n’avait pas été suffisant pour faire disparaitre ma fatigue, en même temps après toutes ces heures de travail, j’avais de quoi être épuisée. « Tu veux la prendre ? » Lui proposais-je en lui tendant sa fille. Nos différents ne devaient en aucun cas affecter notre petite princesse. « Eleanore, je te présente ton papa ! » Je regardais émue le père et la fille faire connaissance avant qu’une question ne me vienne à l’esprit. « Comment tu as su ? » J’ignorais même s’il était au courant à combien j’étais. Malgré tout et même si je ne l’avouerais jamais, sa présence me faisait plaisir. Et avant même que je ne comprenne ce qui se passait, je m’entendis lui demander. « Comment vas-tu ? »

pour finir.

comment as-tu fait pour atterrir ici ? ▽ bazzart.
pourquoi t'es-tu inscrit(e) sur le forum & qu'en pense-tu ? ▽ Parce que cela fait quelque temps déjà que je me pose des questions sur mes écrits, ma façon d'écrire et tout et que j'aimerais me faire évaluer par des personnes qui ont de l'expérience dans le domaine et qui savent de quoi ils parlent. En outre, j'aimerais m'améliorer, je sais que je n'ai pas un bon niveau et si je pouvais progresser, j'aimerais bien. .
decris nous ton rapport, & ce que tu pense, de l'écriture ▽ Et bien, cela fait quelques années déjà que je me suis mise à l'écriture, 4 ou 5 ans à crai dire. Avant de me lancer à écrire pour la première fois, j'ignorais même que je savais faire cela ou que j'allais aimer cela mais, à la seconde où je me suis lancée, j'ai adoré et j'avoue ne pas pouvoir m'en passer.
ton auteur favori ▽ Guillaume Musso.
le dernier livre que tu as lu ▽ Les Gardiens de l'éternité: Cezar d'Alexandra Ivy .



Dernière édition par esme-styx le 25.08.12 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▽ messages. : 1177
▽ crédit. : (c) ell.
▽ points. : 572
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix. 25.08.12 23:12

Bienvenue parmi nous Melinda.
Si tu as la moindre question n'hésite pas. I love you en tout cas je te valide.

---------------------


« - Vous jouez avec votre vie ! - Et alors ? Il faut bien jouer avec quelque chose ! »
marion cotillard as edith piaf in la mome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix. 26.08.12 1:27

bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix. 26.08.12 9:35

Bienvenue ici!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▽ messages. : 200
▽ crédit. : EYLIKA - HELL'S ANGELS - hunterparrish-rpc
▽ age. : 22
▽ points. : 20
Date d'inscription : 08/01/2012
Localisation : sud de la France

MessageSujet: Re: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix. 26.08.12 16:45

Bienvenue Melinda
N'hésite pas pour la moindre question comme l'a dit Crystal I love you

---------------------
my best friend gave me the best advice he said each day's a gift and not a given right leave no stone unturned, leave your fears behind and try to take the path less traveled by that first step you take is the longest stride if today was your last day and tomorrow was too late could you say goodbye to yesterday ? would you live each moment like your last ? leave old pictures in the past donate every dime you have ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix.

Revenir en haut Aller en bas

esme-styx ∞ Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'extravagance des mots. :: prologue. :: ▽ et faire tourner la tête à nos âmes perdues. :: membres validés.-